PERIODE 1951-1967
L'abandon jusqu'à l'incendie



1950
En mars 1950, Gaston Braun prend accord avec le régisseur Jacquemain pour louer le golf d'Ardenne ainsi que la Tour Léopold.
Naissance du Royal Golf Club d'Ardenne, avec 9 trous.

  1965 - Arrière du château, façade sud.

1950
André Beaujean exploite le restaurant de la Tour Léopold.

1954
Marie et Pierre Borreman reprennent l'exploitation de la Tour Léopold comme clubhouse du golf d'Ardenne.

1959
Pierre Baguette reprend l'exploitation de la Marquisette.

1960
Paul Stéphenne et son épouse "Loulou" (Marie-Louise Picot) deviennent gérants de la Tour Léopold en 1960 pour le golf d'Ardenne.

  Joseph Picot avec la machine d'entretien.

...ll En 1950, c'est André Beaujean (du restaurant "Le Grand virage" à Payenne) qui a exploité la Tour Léopold jusqu'en 1954, pour être remplacé alors par Marie et Albert Borreman (en provenance de Corbais). Lorsque ceux-ci sont devenus trop âgés, nous les avons remplacés fin 1960: mon beau-père, Désiré Picot, était professeur de golf et il nous a proposé de reprendre la gérance de la Tour. On a donc fait notre première saison en 1961. A notre tour nous avons quitté fin 1990 et avons été remplacés en janvier 1991 par l'actuel exploitant, Claude Poncin.

Il y avait déjà bar et restaurant en 1961 mais c'était plus sélect et les membres étaient "triés sur le volet"; ils étaient aussi nombreux qu'actuellement mais il y avait plus de "non-joueurs". Et puis, il y avait deux saisons bien établies dans l'année: on jouait au golf en été et on chassait en hiver, sauf peut-être pour une dizaine de "mordus" qui ne chassaient pas et continuaient de jouer au golf... avec des balles rouges lorsqu'il y avait de la neige! Ils arrivaient le dimanche vers 10h et retournaient vers 17h. Ils faisaient 9 trous le matin, venaient déjeûner à la Tour puis faisaient 9 trous l'après-midi, mais il fallait qu'il n'y ait pas trop de neige.

La semaine était plus relax en hiver et il n'y avait pratiquement personne. la saison de golf se terminait le 15 septembre. Une seule fois il y a eu un dîner de chasse à la Tour, quand le président du golf était alors également président de la chasse d'Ardenne.
Très peu de membres d'autres clubs venaient en visite à cette époque: il y avait donc toujours le même noyau, plus les membres de la famille royale.
Nous avons donc très bien connu le roi Léopold III, la princesse Lilian et les enfants Alexandre, Marie-Esmeralda et Marie-Christine.
J'ai souvent porté comme caddie avec mon beau-père lorsqu'il accompagnait la famille royale, c'était surtout en juillet/août et souvent en fin de journée. Le 31 août au soir, le roi Léopold me demandait le compte: on savait alors que la saison était terminée et qu'on ne les verrait plus.ll...


1959 - Le roi Leopold III et la princesse Lilian en grande
conversation avec Désiré Picot, à la Tour Léopold.